Crimée: le référendum est illégitime et illégal

Ce contenu est également disponible en
en fr

Le Président du Parti Populaire Européen (PPE) et Président du Groupe PPE au Parlement européen, Joseph Daul, a fait la déclaration suivante suite au soi-disant référendum, qui s’est tenu aujourd’hui dans la région de Crimée, en Ukraine:

"Les résultats du référendum qui s’est tenu aujourd’hui sont comme la chronique d’une mort annoncée: sous la menace des baïonnettes russes, les citoyens de Crimée n’avaient en réalité qu’une option. Le référendum a été organisé par une autorité auto-proclamée et illégitime, et ce, en violation des constitutions ukrainienne et criméenne. C’est pourquoi nous ne reconnaissons pas les résultats de ce vote. La Crimée fait partie de l’Ukraine, Etat souverain, doté d’un gouvernement légitime. Nous n’accepterons aucune modification aux frontières de l’Ukraine, qui ont reconnues au niveau international".

Le Président de la famille politique la plus importante d’Europe a lancé un appel en faveur d’un isolement international de la Russie: "quand un pays souhaite être traité comme un partenaire, d’égal à égal, alors certains comportements ne sont plus acceptables au XXIe siècle, et ce pays s’expose à des sanctions immédiates. Au nom de la famille politique du PPE, j’appelle les institutions internationales à suspendre la participation de la Russie au G8 et à l’OSCE, et j’appellerai nos collègues du Groupe PPE au sein du Conseil de l’Europe à en faire de même, au titre de l’article 8. Je salue la décision de reporter l’accession de la Russie à l’OCDE".

Ce que nous défendons

Affaires étrangères

NOS POSITIONS SUR NOS ACTIONS